L’évaluation sur la responsabilité de l’accusé prolongée

Photo de Sébastien Roy
Par Sébastien Roy
L’évaluation sur la responsabilité de l’accusé prolongée
Marco Rodrigue a été arrêté au terme d'une opération policière d'une douzaine d'heures. (Photo : (Photo gracieuseté))

FAITS DIVERS. L’ordonnance d’évaluation sur la responsabilité criminelle de Marco Rodrigue a été prolongée de 30 jours ce matin au palais de justice de Saint-Joseph.

Entre-temps, l’homme de 54 ans de Saint-Zacharie a consenti au traitement du médecin chargé de son dossier. Il demeurera donc à l’hôpital au cours de cette période et reviendra devant un juge le 19 octobre prochain.

Rappelons que Rodrigue est accusé de tentative de meurtre à l’endroit d’une policière de Sûreté du Québec, de possession non autorisée d’armes à feu dans un véhicule et de port d’arme dans un dessein dangereux.

Les faits reprochés remontent au 18 août dernier. Ce jour-là, il aurait tiré sur l’agente qui l’avait présumément intercepté pour une infraction au Code de la sécurité routière sur l’autoroute 73, à la hauteur de Sainte-Marie.

Une large opération policière a été déclenchée par la SQ dès 9h15 le matin pour retrouver le suspect. Le corps policier a finalement annoncé avoir arrêté un suspect vers 22h45 à l’intersection du boulevard Lacroix et de la 175e Rue à Saint-Georges.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires