Quatre nouveaux médecins dans Bellechasse-Etchemins

Eric Gourde 
redaction@lavoixdusud.com

Quatre nouveaux médecins dans Bellechasse-Etchemins
De plus en plus de patients sont en attente d'un médecin de famille en Chaudière-Appalaches. (Photo : (Photo Depositphoto))

Tel que prévu, deux nouveaux médecins et un médecin déjà en pratique pourront s’établir sur le territoire de la MRC de Bellechasse, de même qu’un nouveau médecin sur le territoire des Etchemins, selon le plus récent Plan régional d’effectifs médicaux (PREM) récemment dévoilé par Québec.

Celui-ci est en vigueur du 1er décembre 2021 au 30 novembre 2022. La période initiale de candidature aux PREM 2022 se déroule du 15 au 31 octobre 2021. La pénurie de médecins de famille est une problématique répandue partout au Québec. Dans la région comme ailleurs, la situation s’est aggravée depuis les dernières années avec les nombreux départs à la retraite, congés de maladie ou décès sans qu’il y ait de remplaçants à court terme.

Selon ce Plan, ce sont vingt-six médecins en tout qui prendront la relève sur l’ensemble du territoire de Chaudière-Appalaches au cours de la prochaine année. Ils devront, selon les nécessités du milieu, s’engager à pratiquer dans les secteurs jugés prioritaires comme la prise en charge à titre de médecins de famille, l’urgence, l’hospitalisation, l’obstétrique, les CHSLD ou tout autre domaine en besoin.

Une année record, mais…

Ce n’est un secret pour personne, l’arrivée de ces nouveaux médecins ne comblera pas tous les besoins, convient France Tanguay, adjointe à la direction des services professionnels au CISSS Chaudière-Appalaches. « On le sait que plusieurs médecins sont partis ou partiront à la retraite bientôt. On voit les chiffres monter. On observe une recrudescence des départs dans tous les territoires. On sait aussi qu’ils avaient une charge importante. Est-ce que la Covid en a démotivé quelques-uns ? On ne sait pas. Il est évident que ça nous inquiète, même si avec 26 nouveaux médecins cette année, c’est notre année record », indique-t-elle.

Mme Tanguay observe également une baisse du nombre d’étudiants en médecine au cours de la dernière année, ce qui créera inévitablement un écart entre les départs et les arrivées de médecins dans nos milieux. « La pandémie n’a pas favorisé l’intégration des résidents, car les milieux étaient fermés. Est-ce que cela a contribué à ce que des médecins résidents se désistent, peut-être. Les conditions de stage très difficile, les milieux fermés et moins de proximité ont pu créer une certaine démotivation, c’est clair. »

Il semble évident que les gens ont recommencé à vouloir rencontrer un médecin au cours des dernières semaines, observe-t-elle, particulièrement dans les urgences, puisque les services de sans rendez-vous sont actuellement débordés. « On a une période d’achalandage à la hausse à ce chapitre. Nous sommes en débordement continuel, car les gens recommencent à consulter et certains ont des retards dans leur suivi normal. On a dû affecter des infirmières dans les unités Covid, ce qui fait qu’elles n’ont pu œuvrer dans leur secteur habituel et ce qui a obligé des GMF à rencontrer moins de patients ou faire moins de suivis. »

Quant à l’augmentation des listes d’attente pour avoir accès à un médecin de famille, Mme Tanguay rappelle que les nouveaux médecins peuvent difficilement prendre en charge tous les patients des médecins qui quittent pour la retraite. « Les médecins en fin de carrière se limitent souvent à la prise en charge, d’où la raison pour laquelle ils ont des listes imposantes en termes de patients. On parle souvent du chiffre de 500 patients que prennent en charge les nouveaux médecins, mais il ne faut pas oublier que ceux-ci doivent aussi contribuer aux activités dans les CHSLD, à l’urgence et autres pour les 15 premières années de leur carrière. Ils ne peuvent combler tous les besoins comme médecin de famille. Il faut aussi maintenir les services dans les hôpitaux et ailleurs dans le réseau. »

Territoire                                                 Nouveaux facturants                               Médecins déjà en pratique

 

Territoire CLSC Lotbinière                                       0                                             1

CLSC Chutes-Chaudière et Desjardins                   5                                             3

Territoire CLSC Bellechasse                                    2                                             1

Territoire CLSC La Nouvelle-Beauce                       2                                             1

RLS de la région de Thetford                                   3                                             0

RLS de Beauce                                                        4                                             1

RLS des Etchemins                                                 1                                             0

RLS de Montmagny-L’Islet                                      0                                             2

Total pour Chaudière-Appalaches                          17                                            9

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
1 Commentaire
plus ancien
plus récent plus voté
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
Michel Poulim
Michel Poulim
1 mois

En espérant qu’il y’en auras un pour la clinique de St Prosper clinique fraîchement construite et seulement deux médecins j’ai été abandonné et pourtant je devais avoir un suivi régulier et les sans rendez-vous ??????