Plein de projets en préparation pour les aînés des Etchemins, malgré la pandémie

Photo de Serge Lamontagne
Par Serge Lamontagne
Plein de projets en préparation pour les aînés des Etchemins, malgré la pandémie
Aider les aînés est une préoccupation de tous les jours pour les responsables et organismes membres de la Table des aînés des Etchemins. (Photo : : Deposit Photos)

CONCERTATION. Alors que plusieurs organismes ont vécu des difficultés ou dû réduire leurs activités en raison de la pandémie, la Table de concertation des aînés des Etchemins est demeurée active, bien que des ajustements aient été nécessaires dans ses façons de faire.

Organisateur communautaire au Centre de santé des Etchemins, Sébastien Provost coordonne et anime les activités de la table de concertation. Il confirme que malgré la pandémie, ses membres ont conservé une préoccupation particulière envers les aînés qui, dans les circonstances, étaient d’autant plus isolés.

« On a également porté une attention particulière envers le déconditionnement des aînés qui, dans de telles circonstances, sont souvent moins stimulés, car ils ont moins d’occasions de sortir ou de possibilités de voir du monde. Cela a pour effet de les mener à une certaine perte d’autonomie et c’est préoccupant », constate-t-il en ajoutant que les membres de la table sont demeurés mobilisés autour de ces enjeux et que plein de projets, en lien avec cette réalité, ont vu le jour.

Comme la période des Fêtes qui approche « est un moment propice pour prendre soin de notre monde, particulièrement nos aînés », comme il le souligne, M. Provost mentionne qu’une tournée des aînés de la région aura lieu les 24 et 25 décembre. Ce projet est piloté par Éric Lamarche, agent de milieu chez Nouvel Essor.

« On veut rejoindre davantage d’aînés qui souffrent d’isolement et c’est encore plus vrai dans le temps des Fêtes qui est un moment plus difficile pour certains d’entre eux. Nous sommes d’ailleurs à la recherche de bénévoles intéressés à nous aider et à effectuer ces visites », indique M. Provost qui ajoute que cela peut se faire seul ou en tandem, ou même en famille. Les intéressés sont invités à communiquer avec Éric Lamarche chez Nouvel Essor.

Organisateur communautaire au Centre de santé des Etchemins, Sébastien Provost est aussi responsable de la coordination et de l’animation à la Table de concertation des aînéEs des Etchemins.

Programme Aînés branchés

Dans un autre ordre d’idée, comme le grand confinement rendait presque impossibles les visites directes chez les aînés et qu’il était interdit d’entrer dans les résidences, sauf pour des raisons humanitaires, M. Provost souligne que Nouvel Essor et les autres membres de la table se sont tournés davantage vers les appels de courtoisie et d’amitié. La vaccination a toutefois permis de rétablir, graduellement, les visites en personne.

C’est dans cette mouvance qu’est né le projet Ainés Branchés, piloté par Nouvel Essor avec le concours du Groupe Alpha des Etchemins, qui vise à voir si les aînés plus âgés ou vulnérables ont la capacité ou la volonté de se familiariser avec Internet, ceci dans le but de les aider à briser l’isolement, de façon différente.

« Si ces personnes ont la possibilité d’entrer en contact avec des proches qui sont à l’extérieur par Messenger, par exemple, ça peut assurément changer leur vie. On réfléchit aussi à la possibilité de mailler des jeunes du secondaire avec les aînés, pour qu’ils deviennent des parrains technos pour ces personnes », précise M. Provost.

Mémoires des aînés

Ce projet à caractère intergénérationnel n’est pas le seul en préparation puisqu’un autre projet intitulé « Capsules mémoire vivante », impliquant les responsables de la démarche IdÉe des Etchemins, Nouvel Essor et la MRC des Etchemins, est en préparation.

Celui-ci prévoit l’enregistrement de capsules vidéo dans lesquelles des aînés pourraient parler de leur passé et de ce qu’ils vivaient à l’époque. « L’idée derrière cela est de valoriser nos aînés et de créer un médium pour archiver ces mémoires. C’est aussi une façon de développer l’identité collective envers le milieu etcheminois. On regarde aussi comment des jeunes de la région pourraient collaborer avec nous là-dedans », précise M. Prévost qui ajoute que ce projet suscite beaucoup d’intérêt chez les membres et partenaires de Table de concertation qui entend contribuer à sa réalisation.

« Si la population est vieillissante au Québec, elle l’est davantage en Chaudière-Appalaches et encore plus dans Les Etchemins. Pour cette raison et bien d’autres, il est encore plus important de prendre soin de nos aînés », mentionne Sébastien Provost qui rappelle enfin qu’il existe plein de façons permettant aux gens d’accompagner les aînés qui vivent plein de difficultés ou qui se sentent seuls.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires