Éclosions en cours à La Villa des Etchemins et au CHSLD de Sainte-Claire

Photo de Serge Lamontagne
Par Serge Lamontagne
Éclosions en cours à La Villa des Etchemins et au CHSLD de Sainte-Claire
La Villa des Etchemins est l'un des deux établissements pour aînés de la région actuellement aux prises avec une importante éclosion de COVID-19. (Photo : La Voix du Sud - Archives)

PANDÉMIE. Quatre établissements pour aînés de la région sont particulièrement touchés par des éclosions de COVID-19.

C’est le cas notamment à la Villa des Etchemins où, selon le plus bilan du CISSS de Chaudière-Appalaches publié le lundi 10 janvier, 18 des 49 résidents (37 %) sont présentement touchés par le virus. Ce faisant, la résidence privée se classe en zone rouge s’appliquant aux milieux de vie ayant 25 % et plus de ses résidents ayant des cas confirmés, selon les baromètres de la Santé publique.

La Villa des Etchemins n’avait eu aucune éclosion COVID jusqu’à maintenant, confirme-t-on au CISSS de Chaudière-Appalaches qui, dans le même bilan, indiquait que le CHSLD de Saint-Claire était lui aussi classé dans le rouge avec 16 cas confirmés sur 41 résidents, soit 39 %, ainsi qu’un décès.

Puis notons que dans le bilan publié le lendemain (11 janvier), le Manoir de la Montagne de Saint-Malachie et la RPA Laverdière s’ajoutaient à la liste des résidences en zone rouge.

Pour le Manoir de la Montagne, on retrouvait dix nouveaux cas en 24 heures, ce fait que 15 des 55 résidents (27 %) avaient la COVID. Du côté de la RPA Laverdière, quatre des 12 résidents (+1) étaient positifs, pour u n taux de 33 %.

Notons également que sur les huit décès reliés au virus au cours du dernier week-end, un provenait du CHSLD de Saint-Raphaël et quatre autres de la MRC de Bellechasse. Il s’agissait d’un deuxième décès de suite enregistré au CHSLD de Saint-Raphaël, un autre ayant été noté lors du bilan du 7 janvier dernier. Puis dans le bilan du 11 janvier (pour le 10 janvier), on dénote le décès d’une personne résidant dans la MRC des Etchemins.

Suivi du CISSS

Conseillère au CISSS de Chaudière-Appalaches, Maryse Rodrigue a indiqué, dans un échange de courriel, que pour aider le CHSLD de Sainte-Claire à passer à travers cette éclosion, une infirmière, des préposés aux bénéficiaires et une infirmière auxiliaire en provenance de Montmagny et d’autres CHSLD de la région étaient sur place afin de maintenir les soins offerts à l’ensemble des résidents.

Elle ajoute qu’il y a également, sur place, de l’équipement de protection en quantité suffisante et que le déploiement des masques N-95 est en cours de façon continue, sans oublier le déploiement de mesures de préventions contre les infections.

Pour ce qui est de la RPA Villa des Etchemins et des deux autres RPA concernées, elle ajoute qu’un coach en prévention contre les infections ainsi qu’un coach en salubrité et hygiène sont sur place, sans oublier des infirmières, auxiliaires en santé services sociaux, des aides de service et des gardiens de sécurité en renfort.

« Le retour des employés se fait graduellement et il n’y a aucun nouvel employé positif au dépistage en date d’hier (lundi) », ajoute-t-elle en précisant que les mesures mises en place dans les RPA sont toujours de nature semblable et répondent à leurs besoins et à leur situation.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires