De nouveaux visages à l’Expo BBQ Bellechasse

De nouveaux visages à l’Expo BBQ Bellechasse

Renouveau, mais aussi quelques valeurs sûres seront au cœur du succès d'Expo BBQ Bellechasse dans les prochaines années.

Crédit photo : La Voix du Sud - Éric Gourde

SAINT-ANSELME. Malgré un autre succès l’été dernier, Expo BBQ Bellechasse poursuivra son élan vers un certain renouveau, surtout que de nouvelles personnes ont rejoint le conseil d’administration lors de la plus récente assemblée générale annuelle de l’événement.

Le virage famille effectué il y a quelques années, tout comme le beau temps et la chaleur pendant l’événement a largement contribué au succès de l’Expo BBQ qui a choisi de maintenir quelques valeurs sûres, dont son fameux Tail Gate du vendredi soir. Seule ombre au tableau, le prix des animaux lors des encans a toutefois connu une baisse importante lors de l’activité de cet été.

Les réussites des dernières années ont inévitablement des effets positifs sur les finances de l’organisation qui a accueilli cet été plus de 12 000 visiteurs réalisé un bénéfice d’un peu plus de 26 000 $. De nouveaux visages ont décidé de s’impliquer au cœur de l’activité à la suite de quelques départs, dont celui du président sortant, Roch Roy.

Parmi ceux-là, l’ex-maire de Saint-Anselme, Michel Bonneau se joint au groupe, tout comme Nicolas Laflamme de Sainte-Claire qui devient le nouveau président du conseil d’administration, lui qui connait bien l’Expo étant impliqué depuis plusieurs années. Son désir d’assurer une continuité est indéniable. «La recette est gagnante pour le moment, mais il y a du travail à faire, particulièrement pour préparer un cahier de charge qui pourrait servir en cas de transition de personnel ou autre.»

Assurer une place aux producteurs agricoles de la région qui souhaitent une vitrine pour leurs produits sera toujours dans les priorités de l’organisation assure M. Laflamme. «Ces gens-là ont une réalité avec laquelle ils doivent composer. Nous prendrons les devants en essayant de connaitre leur intérêt et leurs attentes, car c’est un volet apprécié des visiteurs».

À ce titre, un marché public pourrait devenir un autre fer de lance dédié aux producteurs de la région et à leurs produits pendant toute la fin de semaine, de même qu’une activité éducative qui expliquerait davantage d’où proviennent les produits locaux et leurs particularités par rapport au reste du marché.

Poster un Commentaire

avatar