Raoul Vallières quitte Les Frigos Pleins

Par Andre Poulin

Après quatorze ans passés à la présidence des Frigos Pleins de Bellechasse, Raoul Vallières a annoncé, le dimanche 2 juin, à la trentaine de personnes présentes à l’assemblée générale de l’organisme, qu’il quittait l’organisation dans laquelle il s’est investi sans compter son temps durant toutes ces années.

Dans son message d’adieu, il a rappelé les principes qui constituent l’essence même des Frigos Pleins à savoir: aider toute personne à répondre à ses besoins alimentaires en l’invitant à s’impliquer concrètement dans la transformation des aliments par exemple, à s’insérer socialement et économiquement, notamment grâce à l’intégration de stagiaires dans ses opérations, ce qui contribue à la valorisation des personnes, et à participer au développement durable de son milieu par la récupération des aliments en provenance des marchés d’alimentation et des surplus de producteurs agricoles. Finalement, M. Vallières conclut en affirmant que: « Bellechasse a besoin des Frigos Pleins tout autant que les utilisateurs des Frigos Pleins ont besoin de Bellechasse» avant de souhaiter bonne route à tout le monde.

La rencontre a aussi été ponctuée de l’annonce du départ de Dorise Lanneville, qui se chargeait de la coordination et de l’animation des cuisines collectives depuis 14 ans.

Redressement de la situation financière

Suite à l’appel à la solidarité lancé aux Bellechassois par Les Frigos Pleins en début d’année pour l’aider à combler son déficit de 50 000 $, l’assemblée a par ailleurs appris que la situation financière de l’organisme s’était redressée de façon remarquable notamment en raison des réductions des dépenses salariales résultant de la mise en veilleuse du volet entrepreneuriale des activités des Frigos Pleins et de la mise à pied de son D.G. Le don de 15 000 $ de la Fondation Saison Nouvelle et la solidarité manifestée par les Amis des Frigos Pleins, qui ont, à ce jour injecté, près de 10 000 $ dans les Fonds de l’organisme ont aussi contribué à ce résultat. La combinaison des réductions de dépenses et des nouvelles entrées d’argent ont donc permis aux Frigos Pleins de terminer leur exercice financier, le 31 mars dernier, avec un léger déficit de 3 935 $. L’abandon par l’organisme des ses activités entrepreneuriales telles la préparation de buffet, le service de cafétéria scolaire ou la transformation sous licence entraînera par ailleurs une diminution de son budget de fonctionnement. Selon les prévisions, celui-ci se fixera à 225 237 $ pour 2013-2014, année qui devrait se terminer avec un léger surplus budgétaire de 1 504 $ grâce à l’apport des sources habituelles de revenus telles subventions, activités de financement, vente des petits magasins, etc, auxquelles devrait s’additionner une importante subvention du Programme Solidarité et insertion sociale. Comme ce budget prévoit l’engagement d’un coordonnateur, son conseil d’administration fait de cet objectif une priorité, lui dont certains des membres ont travaillé pour ainsi dire à plein temps au cours des derniers mois à la poursuite des opérations des Frigos Pleins.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires