Une nouvelle maison de soins palliatifs à Lévis

Photo de Eric Gourde
Par Eric Gourde

Lévis a maintenant un endroit où des personnes en phase terminale pourront mourir dans un environnement paisible. La Maison de soins palliatifs du Littoral à Lévis offrira des soins de fin de vie dès le mois de novembre.

L’établissement a été inauguré jeudi dernier en présence du ministre de la Santé et des Services sociaux, Yves Bolduc, qui en a fait l’annonce officielle dans le pavillon qui accueillera l’entité. Nécessitant un budget de fonctionnement annuel d’environ 1,2 M$, le ministère a annoncé une subvention de 480 000$ par année, soit 60 000$ par lit. Le reste du financement devra provenir du public.

Le conseil d’administration de la Maison, dirigé par Pierre Labbé, a déjà récolté plus de 300 000$, entre autres grâce à la tenue d’un karaoké de personnalités publiques. Un second aura lieu bientôt, soit les 8 et 9 novembre prochain.   Un montant d’environ 500 000$ devra donc être recueilli pour assurer la première année de fonctionnement, de même qu’un 800 000$ à chaque année. 

Référés par le CSSS Alphonse-Desjardins, les patients qui ont une espérance de vie de moins de deux mois seront accueillis dans des chambres du bâtiment établi sur un site remarquable, dominant la falaise et le fleuve.  En plus de permettre à des gens de recevoir des soins dans un milieu confortable et agréable, la création de ces huit lits permettra de réorganiser les soins palliatifs en centre hospitalier de même que libérer des lits à la maison Michel Sarrazin, qui accueille environ 32 personnes de la rive-sud par année.

La Maison de soins palliatifs du Littoral met ainsi huit lits à la disposition des patients. L’établissement compte sur le travail de plusieurs bénévoles. On souhaite à plus long terme y offrir 14 lits.  La province compte 27 maisons de soins palliatifs, pour un total de 185 lits.

La Voix du Sud

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires