Une première au Québec pour la Ferme Léonard Morin et Fils de Sainte-Claire

Photo de Eric Gourde
Par Eric Gourde

La Ferme Léonard Morin et Fils de Sainte-Claire investit 1,5 million dans ses infrastructures. La construction et l’aménagement d’un nouveau bâtiment a été présenté au public samedi dernier lors d’une journée porte-ouverte.

Le complexe laitier, pouvant accommoder 130 vaches laitières et 2 robots de traite DeLaval VMS, est maintenant doté d’un système hautement technologique, le Herd Navigator de DeLaval, faisant l’analyse biométrique du lait. Les robots attireront la vache dans un endroit approprié où se fera la cueillette du lait dont les composantes seront par la suite analysées par le système.

Le procédé est disponible en Europe depuis 2010 mais peu répandu en Amérique. Quatre systèmes du genre sont en opération en Ontario et deux seulement au Québec, le premier ayant été installé l’automne dernier à la Ferme Garonne de Saint-Odilon. Le projet de la Ferme Léonard Morin et Fils devient le premier en étable robotisée du genre au Québec, celui de la Ferme Garonne étant en salle de traite.

L’aménagement du bâtiment permettra de faciliter le travail de l’éleveur puisque des espaces réservés aux vêlages des bêtes et aux visites des vétérinaires font partie du complexe.

L’une des particularités du projet réside dans le fait que les propriétaires de la ferme ont choisi d’investir dans un projet de grande envergure sans que la propriété n’ait auparavant été la proie des flammes, chose qui se produit occasionnellement lorsque des agriculteurs choisissent de reconstruire suite à un sinistre puisque les assurances permettent d’assurer le financement de projets d’envergure.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires