Retour sur un automne bien rempli à la Maison de la culture de Bellechasse

Retour sur un automne bien rempli à la Maison de la culture de Bellechasse

L'humoriste Pierre Hébert s'est arrêté à la Maison de la culture plus tôt cet automne.

Crédit photo : Régent Lehouillier

SPECTACLES. La salle académique de la Maison de la culture de Bellechasse a été l’hôte de deux événements bien différents cet automne. Dans un premier cas, le Croissant classique a ravi les gourmets et les mélomanes. Des bouchées gastronomiques ont été servies par le traiteur Cuisines aux 4 vents de Saint-Malachie. Mention spéciale aux Cakes au porc effiloché des élevages Bonneau…  Un délice!

Deux spectacles de musique classique ont suivi ces bouchées. Une première prestation de David Jacques, guitariste classique, a ébloui le public. Un artiste de niveau international jouant sur des instruments rares et de qualité exceptionnelle.

Ensuite, Alain Chateauvert a clôturé l’événement avec son concert tout Chopin. Des mises en contexte très appréciées du public, une virtuosité impressionnante et une musicalité riche et expressive, voilà qui résume bien le spectacle.

Le deuxième événement de la salle académique s’est adressé à un tout autre public. Une collaboration entre la Maison de la culture et Liaison immigration Bellechasse a permis de donner une place à cinq jeunes rappeurs de la relève issus de l’immigration. Ils ont donné toute une performance avant de laisser la place à Webster, un des pionniers du Rap-Québ. Il a démontré toute son intelligence, son sens du spectacle et son talent. La foule, bien que peu nombreuse, a passé un moment inoubliable.

Pour la salle de spectacles, trois spectacles ont, jusqu’à présent, donnés le ton à la saison 2018-2019. Tire le coyote, avec ses cinq nominations et son Félix remporté récemment à l’ADISQ, nous a livré un spectacle solide, parfois drôle, poétique et surtout touchant. Une belle découverte pour plusieurs habitués de la Maison de la culture et un développement de nouveau public pour notre salle de spectacle qui a accueilli plusieurs personnes qui n’avaient jamais visité notre établissement auparavant.

Nous avons par la suite eu le privilège de recevoir Pierre Hébert avec son spectacle Le goût du risque. Le coanimateur du prochain gala des Oliviers a démontré son habileté à nous faire rire jusqu’aux larmes avec une énergie et une répartie impressionnante. Magnifique soirée et public charmé.

Le troisième spectacle a mis en scène le duo  The Tennessee Two pour son spectacle Rencontre intime avec Johny Cash. La voix chaude et suave du chanteur, les anecdotes autour de la carrière et la vie de Johny Cash ainsi que la mise en valeur des chansons par une instrumentation simple et efficace a su charmer l’assistance et a rassasié nos amateurs de musique country.

Pour ce qui est de nos vitrines d’exposition, elles ont donné une grande place au patrimoine cet automne. D’abord, avec l’exposition Yolande Labrie, Femme de passion et de valeur, les visiteurs ont pu entrer dans l’univers d’une des plus grande fermières du Québec. Un parcours impressionnant et un dévouement admirable auront certainement été démontrés par les artéfacts, articles, photos et tissages exposés.

La deuxième exposition qui se poursuit jusqu’au 30 décembre est Images de la vie à l’école de rang présentée par Robert Tessier. Une conférence-vernissage a d’ailleurs ravi les visiteurs le 16 novembre dernier et l’exposition, extrêmement bien documentée, est d’un vif intérêt pour tous les amateurs d’histoire.

Finalement, une nouvelle collaboration entre le Pub de la contrée et la Maison de la culture de Bellechasse a permis de présenter un spectacle de calibre international à la microbrasserie de Buckland. Shaun Ferguson, guitariste virtuose du Nouveau-Brunswick accompagnée d’un contrebassiste et d’une violoniste, y a donné un concert époustouflant le 15 novembre dernier. Un voyage musical entre flamenco, folk et blues. Ce trio a été précédé du duo folk d’Olivier Leclerc et Amélie Chaussé-Paradis de Saint-Malachie. Une soirée magique et un auditoire ravi devant ce moment unique…

À surveiller dans les prochaines semaines à la Maison de la culture :

  • vendredi 23 – samedi 24 novembre – 20h : Un Weekend de rêve (pièce d’Annette Gauthier)
  • vendredi 30 novembre – 19h30 : 1991 (cinéma)
  • dimanche 2 décembre – 10h : La Maison du cadeau (Marché des artisans)
  • vendredi 14 décembre – 19h30 : Ôtez-moi d’un doute (cinéma)
  • jeudi 20 décembre – 20h : Tocadéo (Meilleurs vœux)
  • vendredi 28 décembre – 20h : Grande Veillée Bellechassoise (musique/danse traditionnelle)

Poster un Commentaire

avatar