Des élèves engagés dans la réduction des gaz à effet de serre

Des élèves engagés dans la réduction des gaz à effet de serre

Karine Beaulé-Prince et Alain Massé de la Coopérative de travail d’Arden étaient de passage à l’École aux Quatre-Vents de Saint-Malachie pour introduire la Bourse Scol’ERE auprès des élèves

L’École aux Quatre-Vents de Saint-Malachie est au nombre des cinq établissements primaires de Chaudière-Appalaches à prendre part au projet-pilote Bourse Scol’ERE, qui vise la réduction des émissions de gaz à effet de serre.

Initié par la Coopérative de travail d’Arden, qui crée et diffuse depuis 2007 des outils pédagogiques en éducation relative à l’environnement (ERE), ce projet consiste à transformer dans chacune des écoles un groupe d’élèves en enquêteurs chargés d’identifier des sources de G.E.S. dans leur environnement ainsi que des comportements à adopter pour en réduire les émissions.

À Saint-Malachie, cette tâche sera confiée aux élèves du comité École Verte Bruntland (EVB), qui d’ici la fin de l’année scolaire, participeront à tous les mois à une activité spéciale au cours de laquelle les agents de sensibilisation Alain Massé et Karine Beaulé-Prince de la Forêt d’Arden abordera la question des G.E.S. sous divers angles.

Les élèves devront par la suite s’engager à poser des actions concrètes pour réduire les émissions de G.E.S. dans leur environnement, en plus d’entreprendre une campagne de sensibilisation auprès de leurs familles et de leurs collègues.

Tout au long de ce projet de deux ans, les intervenants de la Forêt d’Arden se chargeront de calculer la quantité de G.E.S. sauvés grâce aux initiatives des élèves et de leurs proches; les gaz seront placés dans une bourse du carbone et revendus par la suite aux entreprises. Les sommes amassées par les écoles serviront à la réalisation de projets environnementaux.

L’objectif pour les cinq écoles participantes est d’atteindre un million de kilogrammes de CO2. Par ailleurs, mentionnons qu’au cours de l’année scolaire 2011-2012, dix autres écoles de Chaudière-Appalaches se joindront à projet Bourse Scol’ERE, que les intervenants de la Forêt d’Arden souhaitent éventuellement voir s’étendre à la grandeur du Québec.

Poster un Commentaire

avatar