Une 1re rencontre prometteuse pour le 150e de Lac-Etchemin

Par Andre Poulin
Une 1re rencontre prometteuse pour le 150e de Lac-Etchemin

Germaine Lessard

Bien que Lac-Etchemin ne fêtera qu’en 2017 son 150e anniversaire de fondation, les réflexions sur le genre de fête que la population souhaite organiser sont débutées.

Une première rencontre d’information et de consultation regroupant une quarantaine de Lacetcheminois s’est d’ailleurs tenue, le mercredi 22 mai, au Centre de culture de Lac-Etchemin à l’invitation du comité provisoire des fêtes du 150e.

«Les Fêtes du 150e de Lac-Etchemin» incorporé

Formé en mars 2012 par le directeur des loisirs de la Municpalité, Judes Émond, à la demande du conseil municipal pour planifier la mise en place d’un comité permanent, qui prendra en main l’organisation des festivités, la formation des différents comités responsables des différents aspects de la fête, etc., le comité provisoire de sept personnes en place a alors précisé qu’un organisme à but non lucratif avait été incorporé en date du 7 janvier 2013 sous le nom de « Les Fêtes du 150e de Lac-Etchemin » pour chapeauter les fêtes, en planifier la logistique et en assumer la gestion financière.

L’engagement pris par la municipalité de verser d’ici 2017 une somme de 50 000 $ pour le financement d’une partie des coûts des festivités a aussi été rappelé lors de cette soirée au cours de laquelle l’annonce de la tenue le samedi 7 septembre au Club de golf coopératif de Lac-Etchemin d’un premier tournoi au bénéfice des Fêtes du 150e a aussi été faite. L’événement se déroulera sous la présidence du directeur général de la Caisse Desjardins des Etchemins, Donald Paquet. Dans ce même esprit, un 4e rallye au profit des Fêtes du 150e sera organisé par Benoît Leclerc au cours de l’automne prochain.

Une legs aux futures générations

La possibilité pour les Fêtes du 150e de laisser un legs aux futures générations de Lacetcheminois, comme ce fut le cas en 1967, lors de la construction du Centre d’art et de culture grâce à une importante subvention du gouvernement fédéral, qui soulignait cette année-là avec le financement de plusieurs projets de construction à l’échelle du pays le centenaire de la Confédération canadien.

Le 150e de Lac-Etchemin correspondant toujours, il va de soi, à celui de ladite confédération, des participants ont suggéré d’explorer les possibilités de profiter du 150e pour aménager sur les terrains situés derrière l’aréna et possiblement sur ceux derrière l’école voisine, l’aménagement d’un terrain de piste et pelouse, dont pourraient profiter les enfants de l’école Notre-Dame. L’organisation d’un événement rassembleur du genre de la marche des Trappistes, qui a constitué un des moments forts du 150e de Sainte-Justine, selon une formule qui reste à préciser, la présentation d’une pièce historique relatant des moments marquants de l’histoire de Lac-Etchemin, la planification d’activités misant sur les atouts de Lac-Etchemin comme son lac ou son centre de ski, la publication d’un livre du 150e centré sur les événements marquants du dernier quart de siècle ou la planification d’un événement du 150e axé sur la présence des Amérindiens à Lac-Etchemin et leur contribution à son évolution, projet sur lequel un comité a déjà commencé à travailler, furent quelques-unes des idées avancées par l’assistance. Une majorité de participants semblaient d’ailleurs opter pour l’organisation d’activés tout au long de l’année du 150e, voire d’activités de financement pré-150e et d’autres ont manifesté le désir de voir un événement d’envergure au rayonnement régional ponctuer le déroulement de ces fêtes.

Le vrai départ à l’automne

Ce ne sont donc pas les idées, ni les projets qui manquent pour les célébrations des fêtes du 150e. Pour les mettre en oeuvres et les réaliser, le futur comité organisateur des fêtes qui sera créé au début de l’automne à partir des actuels membres du comité provisoire et de la vingtaine de personnes qui se sont portées volontaires, suite à la rencontre du mercredi 22 mai, disposera d’un peu plus de trois ans.

Au cours de cette période, l’implication de nombreux bénévoles sera requise tout comme lors du déroulement des fêtes proprement dites, car comme le soulignaient les Catherine Ouellet et Benoît Leclerc, qui ont respectivement occupé les postes de président et de vice-président du Comité des fêtes du 125e de Lac-Etchemin, l’organisation de festivités d’envergure est impensable sans un appui et une implication significatifs des Lacetcheminois. Ces derniers sont d’ailleurs invités à signifier leur intérêt à collaborer à l’organisation des fêtes en communiquant avec l’un ou l’autre membres du comité provisoire. Éventuellement, un onglet devrait d’ailleurs être activé sur le site internet de la municipalité pour recevoir les noms des candidats intéressés par cette invitation et les suggestions de la population.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires