5 points à considérer avant de se lancer dans la construction de cabanon

5 points à considérer avant de se lancer dans la construction de cabanon

Le cabanon n’est plus ce qu’il était. Exit, l’espace de rangement peu esthétique en plastique qu’on déposait au fond de la cour et qui n’avait pour seule fonction que de stocker les vélos, l’équipement de jardinage et les meubles de patio. Aujourd’hui, le cabanon de jardin a retrouvé ses lettres de noblesse : de style contemporain, bûcheron ou traditionnel à la canadienne, on le retrouve dans une multitude de variantes et il s’harmonise parfaitement avec votre décoration esthétique extérieure. Objet sur lequel se porteront tous les regards, il doit aussi être en adéquation avec l’architecture de votre maison et constitue en quelque sorte une version miniature de votre demeure. Vous aimeriez vous lancer dans la construction d’un cabanon pour votre cour arrière? Voici 5 points à considérer avant de débuter les travaux!

1.    L’espace

Commencez par visualiser votre nouvelle remise. Où souhaitez-vous l’installer? Quelle superficie êtes-vous prêt à lui accorder? Souvent, l’environnement de votre cabanon aura un impact sur le choix des matériaux; gardez aussi à l’esprit qu’une remise plus grande représente un investissement plus important.

2.    Le choix des matériaux, ou le style du cabanon

Tout est maintenant permis et vous retrouverez sur le marché une panoplie d’options pour la construction de votre remise de jardin. Tous les matériaux n’ont cependant pas le même fini, le même coût ni la même durabilité; prenez donc le temps de déterminer vos priorités et l’utilisation que vous ferez dudit cabanon. Bois, métal, résine, plastique ou vinyle : certains matériaux requièrent davantage d’entretien et d’autres résisteront parfaitement à la pourriture et aux insectes malgré le peu de temps que vous y consacrerez. Considérez cela dans votre décision finale.

3.    Le (satané) budget

Votre cabanon de jardin de rêve est en résine, doté de panneaux solaires et de fenêtres, et muni d’un balcon? Peut-être devriez-vous commencer par établir votre budget. Certains matériaux coûtent plus cher que d’autres, et des imprévus peuvent aussi faire gonfler la facture. Mieux vaut prévenir que guérir!

4.    Les fondations

Pour éviter que l’eau n’entre à l’intérieur de votre construction, vous devez l’installer sur une zone plane. Vous devez donc prévoir le nivellement de votre terrain pour l’installation de votre remise.

5.    Le respect des normes de la municipalité

Peut-être aviez-vous dans l’idée de placer votre cabanon à la limite entre votre terrain et celui de votre voisin, et de le doter de coquettes fenêtres à battants. Malheureusement, la Ville a son mot à dire dans votre projet : un permis peut être requis… et ce n’est pas tout. Des normes concernant la distance entre les bâtiments et les limites de votre terrain sont certainement en vigueur (généralement 1 mètre). Par ailleurs, le Code civil du Québec interdit d’installer des fenêtres à moins de 1,5 mètre de la limite de votre propriété. Notez que, si des servitudes se trouvent à proximité, comme le câble, l’électricité ou encore des canalisations, vous devrez peut-être déplacer votre cabanon. Il existe aussi parfois des règles quant à la hauteur et aux dimensions maximales… Bref, prenez le temps de vous renseigner!

Poster un Commentaire

avatar