Avec Pernicieux: Martine Côté se tourne vers l’horreur

Serge Lamontagne redaction@lavoixdusud.com

Avec Pernicieux: Martine Côté se tourne vers l’horreur
Originaire de Québec et résidente de Saint-Cyprien depuis 2019, Martine Côté fait un virage vers le domaine de l'horreur avec la publication de Pernicieux Tome 1, le premier d'une série de romans explorant le domaine des tueurs en série. (Photo : gracieuseté)

ROMAN. Après avoir publié deux romans à saveur historique, soit Histoires obscures en 2019 et L’affaire Emma Drouin en 2021, l’auteure Martine Côté de Saint-Cyprien se tourne vers l’horreur avec Pernicieux Tome 1, premier d’une série de volumes que l’on retrouvera en librairie à compter de ce samedi 20 août.

Pour cette nouvelle série de volume qui alliera horreur et affaires policières, dans les tomes subséquents, Mme Côté s’inspire de l’histoire du croquemitaine et d’un tueur en série ayant sévi au Québec à la fin des années 50 en nous transportant dans l’univers sombre d’un meurtrier d’enfants. 

En plus de découvrir la psychologie du tueur et de le suivre pendant ses différents carnages, l’auteure présente les répercussions de ses actes sur la famille de sa première victime, Eugène Lemire.

« C’est le type d’écriture vers lequel m’en allais. Je suis une grande lectrice de ce type de romans, c’est un style qui m’attire beaucoup », explique la romancière qui précise que l’histoire du Tome 1 se passe en 1959. Le second, qui est déjà en écriture, se passera au début des années 2000.

« Dans ce premier tome, on essaie de voir ce qui se passe dans la tête du croquemitaine. Il essaie de vivre une vie ordinaire comme tout le monde, mais il en est incapable pour toutes sortes de raisons. On explore son passé pour découvrir ce qu’il est devenu. On suit aussi la famille de la première victime, en deuxième volet, pour reprendre notre souffle », explique Mme Côté qui ajoute que les tomes suivants auront davantage une approche plus policière avec les moyens mis à la disposition des équipes d’enquête comme les tests d’ADN et autres. 

« On aura un nouveau meurtrier en série à chaque tome. En 1959, on les appelait meurtriers récidivistes, car le terme meurtrier en série n’existait pas encore à ce moment. Certains personnages du Tome 1 vont évoluer et se retrouver dans le Tome 2, mais ça ne sera pas le meurtrier. Ceux-ci auront eu connaissance de ce qui s’était passé à l’époque du croquemitaine », mentionne-t-elle en invitant les lecteurs à découvrir le tome 1, ce qui devrait faciliter la compréhension de ce qui se passera dans le tome 2 et ceux qui suivront.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires