Land Art: un symposium est lancé à Saint-Camille

Photo de Serge Lamontagne
Par Serge Lamontagne
Land Art: un symposium est lancé à Saint-Camille
Le groupe qui a pris part à la journée de formation était bien heureux du travail réalisé. (Photo : gracieuseté)

FORÊT. Après la réalisation d’une première œuvre de land art à l’entrée du parc de la Place du village, l’automne dernier, la municipalité de Saint-Camille donne le coup d’envoi d’un symposium sur le sujet qui se déroulera tout l’été.

Une journée de formation pour les personnes désireuses de réaliser une œuvre de land art sur leur terrain ou même sur celui de la municipalité, au cours de l’été, a eu lieu le 11 juin dernier et réuni une quinzaine de personnes.

Cette formation offerte par l’artiste Mario Poirier, enseignant en arts visuels au Cégep de Sainte-Foy qui se spécialise dans la réalisation d’œuvres extérieures avec différents matériaux et différentes techniques.

Celle-ci comprenant une courte formation théorique de 45 minutes sur le land art, suivie d’une activité pratique où les participants ont réalisé, devant l’église de Saint-Camille, deux sculptures d’inspiration gothique représentant le bâtiment religieux lui-même.

« Chacun a mis la main à la pâte avec des matériaux qu’il a apportés. M. Poirier était venu visiter la municipalité il y a un certain temps pour s’inspirer et il a été impressionné par tous les camions de bois qui allaient et venaient sur la 204. Il se demandait où allait tout ce bois et se disait qu’il pourrait trouver des résidus pouvant servir à la réalisation de l’œuvre qu’il souhaitait réaliser avec nous », souligne la mairesse Rachel Goupil qui ajoute que le symposium s’inscrit dans le cadre des activités du comité Cœur villageois, qui avait choisi le bois comme élément principal de la nouvelle image que la municipalité souhaite développer et par laquelle elle entend se démarquer.

« M. Poirier a acheté des croûtes non écorcées et a préparé un plan de travail où les gens sciaient les croûtes avec un gabarit, puis on écorçait des parties d’entre elles pour monter les deux structures vissées qui seront permanentes », ajoute la mairesse qui rappelle que le land art demeure une œuvre éphémère qui peut disparaître en tout temps, que ce soit après quelques mois ou quelques années.

Maintenant que cette première étape a été complétée, Mme Goupil souligne qu’une période d’inscription sera lancée au cours des prochains jours pour les personnes qui souhaitent réaliser une œuvre dans le cadre de ce nouveau symposium. M. Poirier reviendra à deux reprises à Saint-Camille, soit le 26 juin et au début du mois de juillet, pour aider les gens à démarrer leurs œuvres respectives ou répondre à leurs questions, le cas échéant.

Des photos des œuvres réalisées seront prises, puis publiées à l’intérieur d’un dépliant. Une inauguration officielle du circuit de land art aura lieu le 28 août, dans le cadre d’une activité ouverte à toute la population locale et de la MRC.

Retour des soirées musicales

En parallèle, la municipalité de Saint-Camille vibrera à nouveau au son des soirées musicales qui auront lieu tous les vendredis soir au parc de la Place du village, du début du mois de juillet à la fête du Travail. Mme Goupil a par ailleurs confirmé qu’une activité de la Saint-Jean-Baptiste sera présentée le 23 juin sur le terrain de l’OTJ.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires