Une relation virtuelle qui tourne mal

Photo de Eric Gourde
Par Eric Gourde
Une relation virtuelle qui tourne mal
Les policiers reçoivent à l'occasion des plaintes du public à la suite de fraudes par le biais d'internet.

FRAUDE. Un jeune homme des Etchemins s’est récemment rendu au poste de la Sûreté du Québec de Beauce-Sartigan y déposer une plainte de tentative d’extorsion.

Les événements remontent à il y a quelques jours, alors qu’après avoir accepté une nouvelle amie sur un réseau social, il a utilisé le réseau Skype pour avoir une relation sexuelle virtuelle. Le jeune homme s’est toutefois fait prendre au jeu et sa nouvelle amie l’a ensuite menacé d’en diffuser le contenu sur le web s’il ne lui acheminait pas une somme de 2 500 $. Selon l’agent Mario Thiboutot,

La jeune femme, visiblement résidente de l’Europe ou de l’Afrique, a prétendu avoir filmé le jeune homme à son insu avant de lui faire part de ses intentions de lui soutirer de l’argent. « On répète aux gens d’être prudents avec ce genre de situation. C’est la quatrième plainte du genre que l’on reçoit. » L’enquête est menée par la Sûreté du Québec de Beauce-Sartigan, mais sera transférée au poste des Etchemins.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires