Matthew Savoie et Conor Geekie ont vécu leur année de repêchage ensemble

Joshua Clipperton, La Presse Canadienne
Matthew Savoie et Conor Geekie ont vécu leur année de repêchage ensemble

Matthew Savoie et Conor Geekie savaient qu’ils étaient au coeur de quelque chose de spécial.

Les deux joueurs de centre vedettes du Ice de Winnipeg — le premier est une menace offensive alors que le second détient une force imposante — ont passé leur saison de la Ligue de l’Ouest à se battre avec leur équipe.

Le duo était également en compétition un contre l’autre.

Savoie occupe le quatrième rang des patineurs nord-américains selon la Centrale de recrutement de la LNH alors que Geekie suit au cinquième échelon.

C’était une situation unique que les deux joueurs ont acceptée.

«Nous nous sommes soutenus l’un et l’autre, a indiqué Savoie. Je peux toujours aller le voir si j’ai des inquiétudes et vice versa.»

«Nous connaissons les enjeux, a ajouté Geekie. Mais nous sommes très bons pour simplement avoir du plaisir.»

Savoie a terminé la campagne avec 35 buts et 90 points, un sommet chez le Ice, qui s’est incliné au troisième tour des séries. Geekie a quant à lui récolté 24 buts et 70 points.

Savoie a ajouté 12 points en 10 parties éliminatoires — il en a raté cinq en raison d’une blessure — et Geekie a obtenu 11 points en 15 matchs.

Le directeur de la Centrale de recrutement de la LNH, Dan Marr, a affirmé que les deux joueurs possèdent des habiletés uniques et des caractéristiques similaires.

«Savoie aime avoir la rondelle sur sa lame de bâton. Il peut créer des jeux et les terminer, a dit Marr. Geekie est plus du genre à être au bon endroit au bon moment. Il sait comment naviguer à travers la circulation, protéger la rondelle, se libérer et terminer les occasions de marquer. Ce sont deux joueurs au style différent, mais qui foncent au filet.»

Comme pour tous les espoirs, la pandémie de COVID-19 a présenté des défis. Ce ne fut pas différent pour Savoie et Geekie. Mais les deux joueurs ont emprunté des voies différentes en 2020-21.

Savoie a décidé de prendre la direction des États-Unis, alors que la capacité à jouer au Canada était en doute en raison des restrictions de santé et de sécurité.

«J’ai été chanceux d’avoir trouvé une voie de contournement et de continuer mon développement dans la USHL, a exprimé Savoie, qui a joué pour les Fighting Saints de Dubuque, en Iowa. C’était important pour mon développement.»

En contrepartie, Geekie a utilisé la pause à son avantage.

«J’ai grandi en étant assez imposant alors ç’a toujours été difficile de rattraper mon corps et de gagner de la force, a-t-il observé. J’ai eu l’occasion de m’entraîner, de prendre de la masse, d’être plus fort et de patiner beaucoup plus à l’extérieur.» 

Le frère de Geekie, Morgan, est un choix de troisième ronde des Hurricanes de la Caroline en 2017 et il porte maintenant les couleurs du Kraken de Seattle. Il a lui aussi été à la maison pendant une partie de la pandémie.

Alors qu’il n’y avait pas vraiment d’autres choses à faire, les deux frères ont passé du temps à s’entraîner sur une patinoire extérieure, sous l’oeil attentif de leur père.

«C’était toute ma famille qui faisait des entraînements, a déclaré Conor Geekie en riant. Ça m’a vraiment aidé avant de commencer la saison. Ça m’a donné une autre occasion de rattraper tout le monde.

Morgan Geekie a également aménagé un gymnase dans le garage de la maison familiale et il a été utilisé à bon escient.

«Nous avions la chaufferette, a fait savoir Conor. Il y avait des journées froides, mais c’est là que les souvenirs se créent. Morgan a vécu des hauts et des bas. Il m’amène beaucoup de caractère simplement pas sa façon d’être humble.»

Savoie a aussi pu se fier à son frère Carter, un choix de quatrième ronde des Oilers d’Edmonton en 2020, pendant la pandémie, alors qu’il se préparait pour le repêchage.

«Quand Carter passait à travers ce processus, il revenait à la maison après un match et il me parlait de son entrevue et des choses qui s’y sont dites, a souligné Matthew Savoie. D’avoir quelqu’un comme ça qui vit ce processus avant toi, c’est énorme.»

Savoie et Geekie ont aussi appris à apprécier les habiletés de l’autre joueur — surtout lorsqu’ils ont joué sur le même trio avec le Ice.

«Il est le plus petit attaquant rapide et je suis plus l’imposant attaquant qui tire au filet, a expliqué Geekie. C’est un très bon joueur et c’est plaisant de le côtoyer.»

Savoie a noté l’impressionnante capacité de son coéquipier à utiliser son gabarit lorsqu’il est en possession de la rondelle en zone offensive.»

«Les jeux qu’il est capable de créer et son tir sont à un autre niveau. Il a beaucoup de puissance derrière son lancer, a analysé Savoie à propos de Geekie. Il a beaucoup d’habiletés et c’est un joueur intelligent.»

Ils se retrouveront probablement dans des organisations différentes dans la LNH, mais les deux joueurs s’attendent à ce que l’amitié créée lors de cette année de repêchage sous pression reste forte.

«Nous sommes de très bons amis, a insisté Geekie. Encore plus maintenant.»

«Notre relation est très spéciale parce que nous avons vécu toutes les expériences en même temps, a ajouté Savoie. J’ai tellement de soutien pour lui et je sais que ça me revient aussi de sa part.»

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires