Inauguration du mur des célébrités sportives à Saint-Prosper

Par Danny Lizotte
Inauguration du mur des célébrités sportives à Saint-Prosper
De gauche à droite, Martin Larochelle, Dylan Labbé, Anthony Poulin, Pierre-André Bureau et Simon LeBlanc. (Photo : (Photo L'Éclaireur Progrès - Danny Lizotte))

SPORTS. C’est avec fierté, le 17 décembre dernier, que le maire de Saint-Prosper, Alain Maheux, a procédé à l’inauguration officielle du mur des célébrités sportives. L’événement s’est déroulé au centre récréatif Desjardins de Saint-Prosper en présence de certaines des sept personnalités.

La Municipalité de Saint-Prosper a voulu souligner le travail de gens qui se sont dépassés dans leur sport tout en étant des modèles pour les jeunes. Le mur des célébrités sportives aura des visages d’athlètes différents qui représentent des personnes ayant eu un impact majeur dans leur discipline et dans un haut niveau de compétition.

« Quoi de mieux que de choisir des gens qui ont marqué, laissé leurs traces ici », a déclaré le maire de Saint-Prosper, Alain Maheux. Il a également annoncé qu’il s’agissait de la première vague de célébrités sur le mur et qu’il y en aurait d’autres dans les années à venir.

Célébrités sportives

Sept personnalités ont été sélectionnées pour apparaitre sur le mur des célébrités sportives de Saint-Prosper. Elles sont l’hockeyeuse Chloé Desjardins, des Huskies de la Northeastern University de Boston et l’athlète Simon LeBlanc, Ironman de calibre international.

Également y figurent les hockeyeurs Mikaël Bédard, de l’équipe Donnacona Metal Perreault, Pierre-André Bureau, qui s’est démarqué dans la LHJMQ et au hockey universitaire, Dylan Labbé, de l’Assurancia de Thetford Mines, Anthony Poulin, de l’équipe de l’Université d’Ottawa, et l’ancien joueur Martin Larochelle, qui a fait partie des équipes du Collège-Français de Longueuil/Verdun et des Bisons de Granby.

« C’est le fun d’être un modèle pour les jeunes. Car moi aussi j’ai eu des modèles lorsque j’étais plus jeune. Et, le message que j’ai à dire c’est de persévérer autant dans les études que dans le sport », s’est exclamé Anthony Poulin.

« Être devant mes enfants aujourd’hui c’était le fun. Ils ne m’ont pas connu lorsque je jouais au hockey », s’est réjoui Pierre-André Bureau.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires