Le corridor de nage Michel-Bernier verra le jour à l’été 2023

Photo de Serge Lamontagne
Par Serge Lamontagne
Le corridor de nage Michel-Bernier verra le jour à l’été 2023
C'est en présence des membres de la famille de Michel Bernier et de différents dignitaires que la plaque identifiant le futur Corridor de nage Michel-Bernier a été dévoilée le 2 septembre dernier. (Photo : La Voix du Sud - Serge Lamontagne)

LAC-ETCHEMIN. La municipalité de Lac-Etchemin, par l’entremise du maire Camil Turmel, a profité du 5 à 7 d’ouverture du deuxième Triathlon Bionick de Lac-Etchemin pour confirmer ce que plusieurs anticipaient et attendaient, soit la création d’un corridor de nage dans le lac Etchemin, qui sera opérationnel dès l’été 2023.

Situé à proximité de l’Éco-Parc des Etchemins, ce nouvel équipement portera le nom de « Corridor de nage Michel Bernier », en hommage au triathlonien de Lac-Etchemin décédé subitement l’an dernier, à quelques semaines à peine du premier triathlon.

Une plaque identifiant cette nouvelle infrastructure a officiellement été dévoilée le vendredi 2 septembre en présence des membres de la famille Bernier, des membres du comité organisateur, ainsi que des personnalités et partenaires présents à cette ouverture officielle.

« La création de ce corridor de nage a nécessité beaucoup de travail de la part de toutes les personnes impliquées. Nous avons travaillé de concert avec la Société de sauvetage du Québec qui a visité les lieux, analysé tous les aspects en lien avec la sécurité des nageurs, puis nous a présenté différents croquis du corridor de nage en question. On devait s’entendre également sur l’affichage d’un code de conduite à l’intention des nageurs et l’installation de casiers à leur intention », précise le maire Camil Turmel.

Ce dernier a indiqué que ce corridor, d’une longueur de 250 mètres, sera accessible via le quai de béton se trouvant sur le site de l’Éco-Parc. Celui-ci sera entièrement balisé à l’aide de bouées et se retrouvera à une trentaine de pieds du rivage, en direction de la piscine à vague.

« C’est notre directeur des loisirs, Jude Émond, qui a piloté le dossier et on doit saluer son travail, tout comme la contribution de l’Éco-Parc qui nous a offert son entière collaboration. C’est une zone où les nageurs auront accès gratuitement et ils nous accommodent bien en ce sens-là », poursuit le maire en ajoutant que l’aménagement de cette nouvelle infrastructure nécessitera un investissement se situant entre 4 000 et 5 000 $ de la part de la municipalité, ce qui n’inclut pas la plaque souvenir présentée le vendredi en début de soirée.

« On a pris le temps de mettre en place le triathlon avant de nous attaquer à l’aménagement de nouveaux équipements, ce qui sera fait avec ce corridor de nage. La prochaine étape pourrait être d’aménager des aires pour la pratique du vélo, car nous n’avons pas de piste cyclable », insiste-t-il en rappelant que différentes mesures ont été prises en faveur des adeptes de vélo, dont la réduction de la vitesse à 40 km/h sur la route du Sanctuaire, jusqu’à la limite du rang 14.

Bel hommage de la communauté

Veuve de Michel Bernier, Michèle Jacques était bien sûr émue de l’hommage qu’on rendait ainsi à son mari. « Il faut que cet homme-là reste vivant dans le cœur des gens et ce corridor de nage va le permettre. C’est quelque chose qui lui tenait à cœur et sur lequel il avait énormément travaillé avant son décès. C’est un projet qu’il n’a pu réaliser de son vivant, mais que d’autres ont poursuivi et il serait fier de cela », a-t-elle mentionné en se réjouissant de l’installation de la plaque qui permettra aux gens de se souvenir de lui.

« Je suis aussi heureuse de voir que Michel est demeuré présent dans le cœur des organisateurs du triathlon. C’est un bel hommage que les gens de Lac-Etchemin lui ont fait », a-t-elle ajouté en terminant.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires