Mario Boilard Jr fait sa marque chez les Forestiers d’Amos @S :> par Stéphane Tanguay

Par stephane_tanguay
Mario Boilard Jr  fait sa marque  chez les Forestiers d’Amos
@S :> par Stéphane Tanguay
Porter les couleurs des Forestier d’Amos est source de fierté pour Mario Boilard Jr.

Souvent ignoré par les équipes AA de Beauce-Amiante, Mario Boilard jr de Sainte-Justine a persévéré et brouille les cartes depuis deux ans. Portant actuellement les couleurs des Forestiers d’Amos, de la ligue de hockey midget AAA, Mario Boilard jr s’impose par sa persévérance et son acharnement au jeu.

L’an dernier, à la surprise de plusieurs, il est parvenu à se tailler une place au sein de la formation midget Espoir de Beauce-Amiante, alors qu’il avait toujours été ignoré aux niveaux pee-wee et bantam AA. Il a alors rendu de fiers services à sa formation, principalement par sa fougue et sa robustesse.

L’été dernier, il a appliqué la même recette au camp d’entraînement des Commandeurs de Lévis, aussi de la ligue midget AAA. Il a continué de surprendre, étant le tout dernier joueur retranché de l’équipe, pendant que plusieurs estimaient qu’il aurait dû être gardé, considérant son rendement. Habitué à ce genre de situation, il s’est immédiatement retroussé les manches lorsqu’il fut réclamé par les Forestiers d’Amos. Il a franchi sans hésitation les 932 kilomètres le séparant de sa nouvelle terre d’accueil, où il a encore dû prouver sa valeur puisque sa venue indiquait la porte de sortie à un joueur local.

L’instructeur-chef Dany Brunet a toutefois vite constaté que le joueur de Sainte-Justine cadrait parfaitement dans ses plans. « Nous sommes extrêmement satisfaits de Mario, tant sur la glace qu’à l’extérieur », dit-il. « Nous l’avions remarqué lors des championnats provinciaux l’an dernier lorsqu’il portait les couleurs du midget Espoir de Beauce-Amiante. Ce genre de joueur avec beaucoup de caractère cadre parfaitement avec notre philosophie et notre système de jeu », d’expliquer l’entraîneur en ajoutant : « Il est aussi apprécié de tous ses coéquipiers ». Son jeu robuste et son étique de travail ont convaincu l’instructeur de lui confier principalement des missions défensives au sein du 3e trio, ainsi que lors des désavantages numériques. Considérant que les Forestiers sont la 5e équipe la plus punie sur les 16 formations de la ligue, on peut imaginer le temps de glace du jeune Boilard. @ST : Coach apprécié

Le hockeyeur de 16 ans apprécie particulièrement la franchise de son instructeur. « Il dit à chacun des joueurs ce qu’il attend d’eux. Il ne craint pas non plus de nous le faire savoir lorsqu’il n’est pas satisfait de notre rendement », dit-il. Il ajoute que l’instructeur Brunet avait avisé son équipe qu’après la période des fêtes, il se mettrait en « mode séries », afin de gagner plus régulièrement. Il n’a pas tardé à appliquer ses dires puisqu’en fin de semaine dernière, les Forestiers ont remporté leurs deux matchs face à Chateauguay et comme prévu, Mario Boilard jr s’est vu confier la tâche d’affronter le meilleur trio de l’adversaire. Le jeune Boilard n’était d’ailleurs sur la glace pour aucun des six buts marqués par l’adversaire lors de ces deux affrontements. @ST : Rendement offensif

Confiné à un rôle défensif, le jeune de Sainte-Justine est conscient que les hockeyeurs sont souvent jugés uniquement sur leur fiche offensive. Les commentaires et la confiance du coach le console toutefois. « En début de saison, nous sentions que Mario n’était pas prêt à générer beaucoup d’offensive. Dernièrement toutefois, il obtient davantage de chances de marquer et sa confiance augmente. Il pourrait être appelé à contribuer davantage offensivement » explique le coach Brunet. Le jeune homme a d’ailleurs obtenu 2 buts et une passe en fin de semaine dernière. Lors du 2e match, Dany Brunet l’a d’ailleurs muté sur le 2e trio en guise de récompense pour le travail effectué depuis le début de l’année. « Cela ne veut pas dire que ça va durer, mais je m’efforce de bien faire ce qui m’est demandé », ajoute sagement le joueur de 6 pieds 1 pouce, 150 livres. Il s’applique à mettre en pratique la volonté de l’entraîneur qui leur demande de gagner leur poste « match après match ».

Preuve que la fiche offensive n’est pas l’unique critère pour évaluer la qualité d’un joueur, le jeune hockeyeur a constaté avec surprise que son nom apparaissait sur la première liste émise par le Centre de soutien au recrutement de la ligue junior majeur du Québec, en vue du prochain repêchage, en juin prochain. Il ne se fait toutefois aucune illusion : les événements du passé lui ont enseigné la prudence, tout autant que la persévérance.

Mario Boilard jr sera de retour dans la région les 20 et 21 janvier, alors que les Forestiers affronteront les Commandeurs de Lévis le samedi à 19h00 et le Blizzard de Ste-Foy le lendemain à 14h00.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires